Cliquez sur la bannière pour revenir à l'accueil


ASTUCES POUR LE PERCAGE


A quelle vitesse percer ?
Les perceuses modernes sont souvent pourvues d'un tableau indiquant les vitesses de perçage, en fonction du matériau et du diamètre de mèche utilisé. Les règles de base sont assez simples :
1/ Plus le matériau est dur, plus on doit réduire la vitesse, sinon la mèche chauffe et s'use prématurément.
2/ Plus le diamètre de la mèche est grand, plus on doit réduire la vitesse. Par exemple un petit trou de 6 mm dans du bois tendre (sapin) s'effectue à 2500 tr/mn, mais un gros trou de 15 mm dans du bois dur (chêne) s'effectue à 1200 tr/mn.

Pour percer bien droit
Pour percer verticalement l'idéal est d'utiliser un support vertical de perceuse (si l'objet à percer peut être placé sous le support...). Pour percer, à main levée, le plus simple est d'utiliser un guide de perçage : appliqué contre la surface à percer, il guide la mèche perpendiculairement à cette surface. On peut aussi fabriquer un guide :
1/ Percer, avec un support vertical, un morceau de bois dur d'au moins 20 mm d'épaisseur.
2/ Fixer ce morceau sur la pièce à percer.
3/ Percer au travers du trou qui sert de guide à la mèche.

Pour percer bien à l'horizontale
Pour percer un mur horizontalement, utiliser un guide de perçage qui permet de percer perpendiculairement à la paroi sur laquelle il est appuyé. On peut aussi se dépanner avec un truc simple :
1/ Enfiler sur la mèche une grosse rondelle, la placer au milieu de la mèche.
2/ Pendant le perçage, la rondelle doit rester au milieu. Si elle va vers le mur, baisser un peu la perceuse. Si elle vient vers la perceuse, la redresser un peu.

Modifier une mèche à vilebrequin
Les anciennes mèches à bois pour vilebrequin ont une queue à section carrée. On peut les modifier pour les utiliser à la fois à la perceuse et au vilebrequin :
1/ A la scie à métaux, scier l'extrémité de la queue en forme de tronc de pyramide.
2/ A la lime plate, réaliser six plats sur la tige ronde de la queue. La forme hexagonale obtenue assure une très bonne tenue dans un mandrin de perceuse et permet l'utilisation dans le mandrin à deux ou trois mors du vilebrequin.

Quelle mèche pour percer le béton ?
Pour percer le béton ou la pierre, utiliser exclusivement une mèche avec pastille rapportée au carbure de tungstène. Cette pastille est très dure et elle a un angle d'attaque conçu pour attaquer les matériaux de maçonnerie. On trouve des mèches très bon marché et des mèches plus chères: chacun choisit selon son budget, mais personnellement, je trouve qu'il n'y a pas beaucoup de différence (sauf parfois l'affutage, mais si on a un touret ce n'est pas un problème) .

Comment perçer du carrelage ou de la faïence?

Cela nécessite l'usage d'une perçeuse et de forets à béton.
Il faut marquer l'emplacement que l'on souhaite percer au moyen de ruban adhésif. Puis le perçage s'effectue à l'aide du foret à béton du diamètre souhaité, montré dans le mandrin de la perçeuse, la percussion étant retirée. Il s'agit alors de percer à travers le marquage réalisé à l'aide de ruban adhésif. Une fois le perçage terminé, retirez le ruban adhésif.

C'est quoi le percage à percussion?
La mèche tourne et, en même temps, a un mouvement de va-et-vient pour frapper le matériau. On peut utiliser une perceuse à percussion ou un perforateur électropneumatique. Le perforateur est nettement plus efficace mais il utilise des mèches dont la queue a une forme spéciale.Toujours le même principe: plus la mèche est grosse, plus il faut ralentir.

Percer le béton sans poussière
La poussière de perçage des murs est très salissante, On peut adapter sur la mèche un petit accessoire : le capte poussière. Il recueille la poussière, au fur et à mesure qu'elle est dégagée par la spirale de la mèche.
Dans le cas d'un perçage au plafond, on peut aussi coller autour de la perceuse un cône en papier solide. Le faire assez évasé pour ramasser le maximum de poussière, mais pas trop long pour ne pas cacher la mèche.