Cliquez sur la bannière pour revenir à l'accueil



Plomberie

Souder le tube de cuivre

Le tube de cuivre et ses raccords sont soudés pour assurer leur assemblage et l'étanchéité :
1/ Nettoyer avec du tampon Jex les surfaces à souder.
2/ Etaler de la pâte décapante.
3/ Emboîter les éléments à souder.
4/ Chauffez le raccord à la lampe à souder. (pour la soudure tendre, ne jamais faire rougir le cuivre) Quand le joint est assez chaud (contact étain- cuivre, l'étain fond), écartez la flamme et appliquez la soudure pour former un filet autour du raccord. La soudure comblera l'interstice entre le raccord et le tuyau par capillarité.

Couper du tube de cuivre


La coupe d'un tube de cuivre pour une canalisation doit être parfaitement nette et sans bavures.
On utilise un coupe-tube à molette :
1/ Placer le tube dans le coupe-tube, à l'endroit droit de la coupe.
2/ Serrer la poignée du coupe-tube pour que la molette soit en appui sur le tube.
3/ Faire tourner le coupe-tube autour du tube.
4/ Serrer la poignée d'un demi-tour.
5/ Faire tourner le coupe-tube autour du tube.
6/ Répéter plusieurs fois les opérations 4 et 5 jusqu'à coupure complète.
7/ Ebavurer l'intérieur du tube à la lime ou au couteau.

Coller du tube PVC


Le tube PVC est devenu le matériau courant des évacuations d'eau. Une canalisation est constituée de morceaux de tube et de raccords assemblés par collage. La colle pour PVC rigide réalise une soudure qui assure l'assemblage et l'étanchéité.
1/ Nettoyer les surfaces à coller avec du papier de verre fin.
2/ Eventuellement les dégraisser au trichloréthylène.
3./ Etaler de la colle sur les deux surfaces.
4/ Emboîter les deux éléments bien à fond, et dans la position souhaitée. La colle sèche en quelques minutes.

Couper du tuyau en PVC


Pour couper du tuyau en PVC de canalisation d'évacuation, on peut utiliser une coupe- tube spécial. On peut aussi utiliser une scie à métaux ou une scie égoïne à denture fine :
1/ Tracer la découpe autour du tube.
2/ Scier en suivant bien le tracé pour que la coupe soit perpendiculaire à l'axe du tube.
3/ Supprimer les bavures à l'extérieur et à l'intérieur avec du papier de verre.

Purger un radiateur

Un radiateur de chauffage central peut se remplir, peu à peu, d'air et il chauffe moins, en partie haute. Il faut le purger. Le purgeur est souvent situé en haut du radiateur, du côté opposé au robinet. Il peut être à bouton moleté, à écrou ou à clé (la clé spéciale est fournie avec l'appareil).
1/ Arrêter l'accélérateur de la chaudière si elle en est pourvue.
2/ Placer un récipient sous le purgeur.
3/ Ouvrir le purgeur. De l'air s'en échappe avec un sifflement, puis de l'eau et de l'air. Lorsque seule de l'eau s'écoule, refermer le purgeur.

Réparer une fuite de radiateur


La plupart des fuites sur un chauffage, nécessitent l'intervention du plombier- chauffagiste, mais on peut parfois intervenir sur une fuite courante : de l'eau goutte le long de la tige du robinet d'un radiateur traditionnel. Il s'agit d'une fuite du presse-étoupe du robinet :
1/ Enlever le bouton de manœuvre du robinet.
2/ Avec une clé à molette, une clé plate ou une pince multiprise, resserrer l'écrou du presse-étoupe. C'est le premier écrou après le bouton de manœuvre, le second écrou est celui de la tête de robinet.

Rendre un chauffage plus silencieux


Une installation ancienne de chauffage central peut être bruyante. Les bruits peuvent avoir différentes causes
1/ Les colliers de fixation des tuyaux transmettent les bruits d'écoulement à la maçonnerie : desserrer les colliers et intercaler entre le tuyau et le collier une bande de mousse ou de feutre.
2/ De l'air dans le circuit : purger le radiateur placé en bout du circuit.
3/ Une pression insuffisante : dans un circuit fermé, augmenter la pression à la manette de commande ; dans un circuit ouvert, surélever le vase d'expansion.

Protéger le chauffage du gel

Si un chauffage central ne fonctionne pas en permanence, il doit être protégé contre le gel. Solution radicale : vidanger l'installation. Solution souvent plus pratique : ajouter de l'antigel ; la quantité est indiquée sur le flacon. Attention ! les antigels "non alimentaires" sont interdits car il y a risque, en cas de fuite, de pollution de l'eau sanitaire ou du réseau extérieur. Dans un circuit ouvert, verser l'antigel dans le vase d'expansion. Dans un circuit fermé, vidangé en partie, verser l'antigel et compléter avec de l'eau.

Entretenir un chauffe-eau à gaz


Voici les opérations d'entretien complet d'un chauffe-eau à gaz (avant toute opération, fermer les robinets de gaz et d'eau) :
1/ Démonter l'injecteur de veilleuse et le déboucher en soufflant dedans.
2/ Démonter la veilleuse et nettoyer son filtre et ses trous d'aspiration.
3/ Remplacer le clapet et le joint de tête du robinet d'arrivée d'eau.
4/ Nettoyer les ailettes du corps de chauffe avec une brosse métallique souple.
5/ Démonter et nettoyer les becs du brûleur à l'eau sous pression.
6/ Détartrer le corps de chauffe.

Détartrer un chauffe-eau


Détartrer le corps d'un chauffe-eau à gaz est une opération délicate :
1/ Démonter le corps de chauffe et le mettre au-dessus d'un grand récipient en plastique pour faire passer, dans le serpentin, une solution détartrante.
2/ Remplir le serpentin d'un détartrant acheté en droguerie.
3/ Laisser agir une demi-heure.
4/ Eventuellement recommencer l'opération et rincer abondamment. On peut aussi utiliser de l'acide chlorhydrique, dilué dans 5 fois son volume d'eau, mais la manipulation de l'acide est plus dangereuse.

Un robinet qui goutte

Un robinet qui goutte peut avoir différentes causes : le joint de tête du robinet, le joint du col de cygne, le clapet... ou encore les disques céramique dans les robinets modernes et mitigeurs. Dans tous les cas l'un de ces éléments est usé et à remplacer. Si la fuite se déclenche de nuit ou à un moment où il est impossible de procéder au remplacement, le plus simple, quand c'est possible, est de fermer le robinet d'arrêt de l'appareil sanitaire ou de la pièce. Il y a aussi un truc simple pour éviter le bruit du goutte à goutte : attacher un brin de grosse laine au bout du robinet et le laisser pendre jusque dans la cuvette, l'eau suivra la laine en silence.

Remplacer un joint de robinet

Lorsqu'un robinet fuit au niveau de la tête :
1/ Commencer par resserrer l'écrou de la tête. Cet écrou étant généralement chromé, veiller à ne pas l'abîmer avec la clé ou la pince.
2/ Si la fuite continue, démonter la tête après avoir fermé l'eau au robinet d'arrêt ; remplacer le joint par un joint identique (ce peut être un joint en fibre, un joint plat en caoutchouc ou un joint torique).
3/ En l'absence de joint de remplacement faire une réparation temporaire avec de la filasse et de la pâte à joint ou avec du ruban de Téflon.

Remplacer un clapet de robinet

Si un robinet traditionnel fuit, même fermé à fond, c'est que son clapet (appelé à tord "joint" ) est usé.
1/ Fermer l'eau au robinet d'arrêt.
2/ Le clapet peut être cylindrique ou en rondelle.
3/ Le déboîter ou le dévisser et le remplacer par un clapet identique. Dans le cas d'un robinet récent, en particulier un mitigeur, il peut s'agir d'un modèle à cartouche céramique. En cas de fuite il faut remplacer la cartouche.

Réparer d'urgence les fuites de canalisations

Pour réparer une canalisation, on peut utiliser des techniques simples :
1/ Nettoyer la partie percée avec du trichloréthylène puis enrouler autour du ruban autovulcanisant. Etirer le ruban en l'enroulant, il se soude par lui-même et forme une gaine étanche.
2/ Pour un petit trou : après nettoyage au solvant, enduire de colle époxyde.
3/ Poser sur le trou une bride de dérivation (utilisée pour raccorder un tuyau sur un autre, sans soudure) et la fermer par un bouchon fileté.
4/ Mastiquer le trou avec du métal synthétique.

Boucher temporairement une fuite


Une tuyauterie fuit et on ne dispose pas du matériel de réparation. On peut faire une réparation temporaire. D'abord, couper l'eau et vider la canalisation en ouvrant les robinets.
1/ Sur un petit trou, placer un morceau de caoutchouc (une gomme) sur le trou et le maintenir comprimé par un collier de serrage.
2/ Sur un trou plus gros, faire un pansement avec un rectangle de toile caoutchoutée ou plastifiée enroulée bien serrée. Recouvrir de ruban adhésif en spires qui se chevauchent et serrer le tout par deux colliers.

Réparer avec du métal synthétique


Le métal synthétique est un mastic polyester à deux composants qui réalise une soudure à froid. Il permet de réparer les canalisations en plomb, en cuivre ou en PVC :
1/ Nettoyer la zone à réparer avec de la toile émeri ou de la laine d'acier.
2/ La dégraisser au trichloréthylène.
3/ Mélanger les deux composants (résine et durcisseur).
4/ Etaler le mélange sur la zone à réparer. En quelques minutes le mastic prend (en dégageant de la chaleur). Nettoyer le matériel au trichloréthylène.

Réparer un tuyau souple


Un tuyau souple d'alimentation de machine à laver (ou d'arrosage) peut se percer ou se couper. Pour le réparer :
1/ Couper la partie abîmée.
2/ Couper un morceau de 10 à 12 cm de tube de cuivre d'un diamètre légèrement inférieur à celui du tuyau.
3/ Enfiler un collier de serrage sur chaque morceau du tuyau.
4/ Enfiler le tube de cuivre dans les deux morceaux de tuyau ; pour faciliter l'enfilage, enduire le tube de cuivre de savon ou liquide vaisselle ou le ramollir dans l'eau chaude.
5/ Serrer les colliers.

Dégeler une conduite d'eau


Une canalisation extérieure gèle, par grand froid, si elle n'a pas été vidangée. Pour la dégeler, avant réparation, ouvrir le robinet qu'elle alimente et utiliser une des techniques suivantes :
1/ Chauffer le tuyau avec un sèche-cheveux ou avec un décapeur à air chaud.
2/ Entourer la canalisation de chiffons et les arroser d'eau bouillante.
3/ Chauffer la canalisation à la flamme d'un chalumeau ou d'une lampe à souder, réglée en position douce (arrivée d'air fermée), sans insister.

Remplacer un tuyau souple de gaz


Le tuyau souple d'alimentation en gaz d'un appareil de cuisson doit être en parfait état. Il s'agit d'un tuyau normalisé NF-gaz qui porte une date de remplacement.
1/ Fermer le robinet d'arrivée du gaz et arracher le tuyau après avoir dévissé les colliers de serrage.
2/ Enfiler les colliers sur le tuyau neuf (de même type et de même longueur).
3/ Mouiller l'intérieur du tuyau ou l'enduire de vaseline (éviter le savon dont l'acidité fait vieillir le caoutchouc) pour l'enfiler sur les embouts métalliques.
4/ Positionner les colliers et serrer.

Déboucher les siphons


Quand l'écoulement d'un lavabo - un évier ou un autre appareil sanitaire - se fait mal, c'est souvent qu'un amas de détritus bouche le siphon.
1/ Démonter le siphon, au-dessus d'un récipient. Le vider et le nettoyer avant de le remettre en place.
2/ Dans le cas d'un vieux siphon en plomb, bien maintenir le siphon pendant qu'on dévisse son bouchon à la clé à molette, sinon il peut se déformer. Au besoin, nettoyer l'intérieur du siphon avec un fil de fer recourbé. Déboucher aux produits chimiques Quand un siphon est mal accessible ou que le bouchon est formé plus loin dans la canalisation plusieurs méthodes sont possibles. Le débouchage chimique utilise des produits liquides, en poudre, en micro-billes ou en paillettes. Verser le produit dans l'appareil en respectant scrupuleusement son mode d'emploi. Attention ! ces produits sont nécessairement agressifs et ils peuvent endommager les joints d'étanchéité. Lorsque c'est possible, verser directement le produit dans la canalisation par un bouchon de visite.

Déboucher à la ventouse


1/ Boucher le trou du trop plein de l'évier ou de l'appareil sanitaire avec un chiffon mouillé bien serré.
2/ Placer la ventouse sur la bonde, de l'eau restant au fond du bac.
3/ Enfoncer et relever plusieurs fois le manche de la ventouse sans décoller celle-ci du bac : l'eau est refoulée et aspirée ce qui fait aller et venir le bouchon et le chasse dans la canalisation.

Déboucher au furet


Le furet est un flexible métallique dont l'extrémité est garnie de petites brosses ou d'un fil en tire-bouchon :
1/ Enfiler le furet dans la canalisation par un bouchon de visite ou par le raccordement du siphon.
2/ L'enfoncer progressivement, lorsqu'il rencontre un obstacle, le faire tourner sur lui-même. C'est ainsi qu'il peut prendre les virages et qu'il désagrège le bouchon. Certains furets sont munis d'une manivelle à leur extrémité pour faciliter cette manœuvre.

Remplacer un flexible de douche


Les flexibles de douche sont en général assez fragiles : soit la gaine métallique se casse, soit le tuyau plastique se coupe. Il faut le remplacer :
1/ Dévisser les raccords du flexible avec la robinetterie et avec la pomme de douche.
2/ Acheter un flexible équipé des mêmes écrous de raccordement et des joints d'étanchéité.
3/ Visser le nouveau flexible en place.
4/ Pour ne pas marquer les écrous avec la clé ou la pince, intercaler un chiffon ou un carton entre les mâchoires de l'outil et l'écrou.

Faire un joint d'étanchéité au silicone

Pour avoir un joint étanche entre le mur et le lavabo (ou la baignoire), on utilise du mastic silicone spécial sanitaire anti-moisissures.
1/ Dégraisser soigneusement l'endroit du joint au trichloréthylène.
2/ Couper la buse du tube ou de la cartouche à la largeur souhaitée pour le joint.
3/ Extraire le mastic silicone dans l'angle mur-lavabo en avançant progressivement pour déposer un cordon régulier.
4/ Lisser le joint avec un doigt trempé dans du liquide à vaisselle ou avec un morceau de pomme de terre crue. 5/ Laisser sécher.

Réparer une chasse d'eau qui fuit


Une fuite de chasse d'eau peut avoir plusieurs causes. Enlever le couvercle de la chasse et contrôler les points suivants :
1/ Le mécanisme (ou la cloche) est en biais et ne descend pas normalement sur son siège : le remettre en place.
2/ Un détritus est coincé entre la cloche et son siège : l'enlever.
3/ Le joint de la cloche est usé : le remplacer.
4/ Le mécanisme complet est usé : le remplacer.
5/ Le clapet du robinet est usé et laisse passer un peu d'eau qui s'évacue par le trop-plein : le remplacer.
Régler le flotteur plus bas ou, s'il n'est pas réglable, tordre un peu sa tige vers le bas. Si, après réglage, la fuite continue, c'est que le clapet est à changer.

Rendre une chasse d'eau silencieuse

Les chasses d'eau anciennes sont souvent très bruyantes parce que l'eau qui sort du robinet est projetée contre les parois du réservoir et dans l'eau qui est au fond. On peut améliorer le système en enfilant, au bout du robinet un morceau de tuyau en caoutchouc (de diamètre adapté) qu'on fixe par un collier ou un fil de laiton. Le tuyau doit avoir une longueur suffisante pour que l'eau s'écoule au fond de la cuve, sans projections.

Remplacer un abattant de WC


La majorité des cuvettes de WC reçoivent les modèles standards d'abattants de sièges, qui sont équipés de systèmes de fixations réglables.
1/ Desserrer les écrous de l'ancien abattant pour l'enlever (ils sont situés sous la cuvette, à l'arrière).
2/ Présenter le nouvel abattant afin de régler les vis de fixation dans leur glissière.
3/ Enfiler les boulons de fixation (en général en plastique) dans les trous de la cuvette et les positionner pour que l'abattant soit bien centré.
4/ Serrer les écrous à oreilles bien à fond.

Régler un flotteur de chasse

Une fuite de chasse peut provenir d'un mauvais réglage du flotteur. Si le flotteur est réglé trop haut il ne ferme jamais complètement le robinet intérieur de la chasse, et l'eau, qui continue à rentrer dans la chasse, s'évacue par le trop-plein.